Instruments de Musique Anciens Modernes et Occasions

 

Achat-Vente-Expertise-Estimation-Lutherie

 

 

William Petit 45 Rue Desgranges 93100 Montreuil France Tel : 00.33.(0)1.43.62.75.42  Mob: 06 13 12 43 22 wpetit@sfr.fr

 

Accueil

Expertise

Pourquoi

Comment

Conseil

Contact

 

Instruments à vent Bois

Clarinettes

Hautbois

Cor-Anglais

Bassons Français

Bassons Heckel

Sarrusophones

Musettes-Cornemuses

 

Flûtes

Flûtes Baroques

Flûtes à bec

Flûtes Louis Lot en Argent

Flûtes Louis Lot en Bois

Flûtes Piccolo Louis Lot

Flûtes Clair Godfroy

Flûtes Auguste Bonneville

Flûtes en Bois Boehm

Flûtes en Argent Boehm

 

Saxophones Selmer,Leblanc,SML

Sax Sopranino

Sax Soprano

Sax Alto

Sax Ténor

Sax Baryton

Sax Basse

 

Saxophones Adolphe Sax

Adolphe Sax Soprano

Adolphe Sax Alto

Adolphe Sax Tenor

Adolphe Sax Baryton

 

Instruments à vent Cuivres

Cornets-Trompettes

Trombones

Ophicleides-Bugles à Clés

Serpents-Serpents Forveille

Cors Naturel-Cors à Pistons

 

Instruments à cordes

Guitare Classique

Guitare Romantique

Guitare Jazz

Guitare Lyre-Vielle à Roue

Harpe

Archet

Violon-Viole d'amour-Quinton

 

Mandolines

Mandolines Luigi Embergher

Mandolines Raffaele Calace

Mandolines Gelas

Mandolines Vinaccia

Mandolines Divers

 

Divers

Instruments Divers

En ce moment !!

Liens

Retour

Contact

En 1816, Heinrich Stölzel (1777-1844) et Friedrich Blümel inventèrent le système mécanique de la valve (ou piston) et déposèrent un brevet pour 10 ans.

A ses débuts, ce système mécanique produisait des bruits inopportuns .

Le système de pistons viennois réduisit nettement ce phénomène de compression : il y avait 2 pistons pour chaque déviation du circuit d'air. En 1839 François Perinet développa son propre système de piston.

 

Mais quel que soit le système mécanique utilisé, Stölzel, Perrinet, berlinois, ou viennois (double piston) le piston est un interrupteur qui permet de modifier la longueur de l'instrument en dérivant l'air dans des tubes de longueurs différentes.

 

Dans les premiers temps de l'utilisation du cor à pistons, les cornistes utilisaient ces instruments comme des cors naturels en maintenant appuyer une combinaison de pistons selon la tonalité et en bouchant plus ou moins le pavillon selon les notes, et c'est plus tard qu'il s'aperçurent des possibilités chromatique de cet instrument en appuyant ou relâchant les pistons selon chaque notes

 

Malgré l'invention du cor à pistons certains cornistes persistèrent à n'utiliser que le cor à tons de rechange durant les premières décennies de l'époque romantique (1830 - 1914).

 

Certains compositeurs écrivirent toujours pour le cor simple tandis que d'autres écrivirent pour le cor à pistons.

Dans certains orchestres il y avait des cornistes utilisant les pistons et d'autres la technique de la main droite...

Certaines ouvres symphoniques furent écrites pour 2 cors simple et 2 cors à pistons...

 

Cor simple à trois Pistons de Courtois 

 

 

 

Accueil